Protéger ses yeux au quotidien

Facteur de bien-être et élément de communication majeur, la vision est l’une des clés de notre adaptation au monde extérieur.

L’œil est l’organe principal du système visuel. Il capte les images et les transforme en signal électrique vers le nerf optique. Ce signal sera ensuite traduit par le cerveau qui renvoie les images traitées afin d’interpréter notre environnement.
Nous percevons jusqu’à 80 % de toutes nos impressions au moyen de notre vue.

L’œil est également un organe vulnérable et subit régulièrement des agressions extérieures (rayons UV, écrans, pollution, etc) : il est essentiel de le protéger dès le plus jeune âge.

Quelques conseils pour préserver votre capital-vision:

Protégez vos yeux du soleil

Les rayons ultraviolets (UV) émis par le soleil sont à l’origine de brûlures au niveau de la peau et des yeux. Il est donc primordial de se protéger de ces expositions en été comme en hiver puisque la neige réfléchit la lumière dans nos yeux.

Pour protéger vos yeux des rayons du soleil, voici quelques conseils :

  • Lorsque vous sortez, portez des lunettes de soleil qui protègent contre les rayons UV. Seules les catégories 3 ou 4 sont adaptées en cas de forte ou exceptionnelle luminosité solaire (mer, montagne) ;
  • Portez un couvre chef et faites des pauses à l’ombre ;
  • Ne regardez jamais le soleil directement, surtout avec des jumelles ou pendant une éclipse solaire.

Prévenez la fatigue visuelle

De nos jours, la multitude de lumières artificielles, les écrans (ordinateurs, télévisions, smartphones), le cinéma, les séances de lecture prolongée sous un éclairage artificiel, ou encore les phares automobile rendent l’adaptation de la vue plus problématique qu’avant. Tout cela contraint nos fonctions visuelles à des adaptations incessantes : la fatigue oculaire va s’installer.

Il ne s’agit donc pas seulement d’avoir une bonne vue mais de l’entretenir au quotidien face à tous les éléments de stress qui nous entourent. Voici quelques clés pour entretenir sa vue :

  • L’éclairage : Un bon éclairage est primordial. Il convient avant tout de s’éclairer un maximum avec la lumière du soleil, tout en exposant ses yeux le moins possible aux rayons UV. L’éclairage destiné au travail ou la lecture doit être suffisamment intense pour obtenir assez de contraste et d’ombre. Dans des conditions de faible luminosité, les yeux doivent travailler davantage et la fatigue oculaire apparait.
  • La lecture : pour bien lire, il vaut mieux être dans un état de relaxation et bannir tout ce qui peut faire monter en « tension ». Le « palming » de fin de page est une astuce qui consiste à relaxer les yeux entre une ou deux pages en les recouvrant à l’aide de la paume de ses mains et sans exercer de pression.
  • Faites des pauses lorsque vous travaillez sur écran. Au mieux, des pauses de 15 minutes toutes les deux heures en vous éloignant de l’ordinateur et en regardant au loin dans la pièce. De plus, il est important que votre écran soit au moins à 50 cm de vous.
  • Clignez souvent des yeux pour les rafraîchir et les hydrater.
  • Portez les dispositifs de correction appropriés (lunettes ou lentilles). Pour cela, consultez régulièrement votre ophtalmologiste.
  • Maintenez une bonne qualité de l’air : évitez la fumée, les polluants, maintenez la température de la pièce à un niveau agréable, etc.

Adaptez votre alimentation

On sait aujourd’hui qu’une alimentation riche en nutriments adaptés, vitamines, minéraux, acides gras essentiels, aide à garder une bonne santé oculaire.

Les aliments bons pour la vue sont en général riches en antioxydants (lutéine, zéaxanthine, vitamine A, vitamine C, etc). Les antioxydants contrent l’action des radicaux libres, une des causes du vieillissement cellulaire, qui se forment au cours de réactions biochimiques. Les yeux sont des organes sensibles au stress oxydatif, c’est pourquoi un apport extérieur en antioxydants est peut être intéressant..

Un bon apport en antioxydants est donc la clef pour protéger vos yeux. Vous en trouvez en quantité dans les fruits et les légumes.

Dans la population générale, plusieurs groupes à risques de déficits en antioxydants ont été identifiés. Les principales causes de déficit connues à ce jour sont de faibles apports en antioxydants d’origine alimentaire liés à une baisse de consommation de fruits et légumes ou des situations où les besoins sont augmentés (surpoids, âge, tabagisme, etc).

Pour augmenter vos apports en micronutriments bénéfiques pour la vision, choisir un complément alimentaire spécifique peut être une excellente solution !

Découvrez notre gamme riche en nutriments essentiels pour l’œil : Iloptil lutéine, Iloptil vision, Iloprotect myrtille, Cornéa,…

 

 

(1). Galifret, Y. (1990). Les mécanismes de la vision (BELIN).

(2). Loin, J. (1992). Bien voir (La Vie naturelle).

(3). JAND. (s. d.). Qui manque d’antioxydants et comment le savoir ? Senioractu.com : le magazine des seniors.

(4). Conseils pour protéger vos yeux. (2016, 27 mai). CooperVision France.

Paiement sécurisé

Livraison sous
48 à 72h

Garantie et
engagement qualité

Service client

Lundi au vendredi de 9h à 13h / 14h à 18h
au 01.49.09.11.11 (prix d'un appel local)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des contenus et publicités ciblés et permettre de procéder à des analyses statistiques d’audience et de navigation. Vous pouvez en savoir plus et paramétrer les cookies en cliquant ici